Au-delà de l'obligation de consulter : la perspective autochtone

Description

Le gouvernement du Canada a l'obligation de consulter les peuples autochtones et, s'il y a lieu, d'accommoder leurs intérêts lorsqu'il envisage des mesures susceptibles d'avoir un effet préjudiciable sur des droits ancestraux ou issus de traités, établis ou potentiels.

Pour démontrer l'engagement du Canada envers cette obligation, l'Unité de consultation et d'accommodement a été créée en 2008 au sein du ministère maintenant connu sous le nom de Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada. Tout au long de la mise en œuvre de son mandat, l'Unité a collaboré avec les communautés, les organisations et les éducateurs autochtones pour veiller à ce que le dialogue soit permanent et que la perspective autochtone soit comprise.

Ne manquez pas cette conversation dynamique sur la consultation et l'accommodement et venez entendre écoutez le point de vue de notre groupe de conférenciers autochtones.

Conférenciers

  • Georgina Lloyd, directrice principale, Consultation et engagement, Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada
  • Mark LaForme, directeur, Première nation des Mississaugas de New Credit
  • Erin McGregor, coordonnatrice des consultations centrales, Métis Settlement General Council
  • Claudette Commanda, avocate et Aînée en résidence, Faculté de droit, Université d'Ottawa

Animateur

Jean Ouellet, gestionnaire, Unité de consultation et d'accommodement, Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada


En vedette

COVID19

Renseignements à l'intention des employés du gouvernement du Canada : maladie à coronavirus (COVID‑19)

Mise à jour à l'intention des employés sur COVID‑19, télétravail, avis, messages et ressources à partager.

COVID-19 : Ressources d'apprentissage

COVID-19 : Ressources d'apprentissageNouveau

Ressources d'apprentissage pour soutenir les fonctionnaires au courant de la pandémie de COVID‑19.

Ce site web est continuellement mis à jour en fonction de vos commentaires.

Dites-nous ce que vous en pensez.
Sur quelle plateforme porte votre commentaire :
Veuillez entrer votre courriel si vous souhaitez une réponse :
Date de modification :