Sélection de la langue

Recherche

Le cadre de politique intégré (FON1-V17)

Description

Cette vidéo présente une vue d'ensemble du fonctionnement du cadre de politique intégré, une approche holistique à l'égard de l'élaboration et de la mise en œuvre des politiques, qui permet aux personnes qui l'adoptent de voir ce processus comme un tout, et non comme une série d'étapes distinctes.

Durée : 00:07:54
Publié : 13 avril 2022
Type : Vidéo


Lecture en cours

Le cadre de politique intégré

Transcription

Transcription

Transcription : Le cadre de politique intégré

[Du texte et des graphiques illustrent et soulignent les mots prononcés tout au long.]

Narratrice : Cadre de politique intégré

Il existe de nombreuses façons de représenter le processus de politique publique.

Voici une représentation conceptuelle typique, où les différentes étapes sont représentées de façon circulaire, sous la forme d'un cycle de politique.

[Des flèches forment un cercle à mesure que les étapes s'affichent, une à une, autour du cercle.]

Détermination et définition des problèmes; recherche et analyse en matière de politiques; création de solutions politiques et d'options de rechange; consultation; élaboration de propositions de politiques; mise en œuvre des politiques; et suivi et évaluation des politiques.

[Un diagramme d'un sablier comporte un cercle au milieu. À mesure que les étapes sont énumérées, elles apparaissent, l'une sous l'autre, à partir de la partie supérieure du sablier jusqu'à sa partie intérieure.]

Voici le modèle typique du processus politique en forme de sablier, qui illustre mieux comment les politiques sont vécues. On retrouve la recherche sur les politiques au sommet (où l'on pose des questions sur ce qui se passe dans le monde), puis on descend vers l'élaboration des options de politique (le « et alors » de la politique publique); les conseils sur les options (que devrait faire le gouvernement?); le processus décisionnel (le fait de décider ce qu'il faut faire), et enfin la mise en œuvre et l'évaluation.

Chacune de ces choses est faite à tour de rôle afin de constituer une bonne politique publique.

[Des flèches apparaissent à droite, étiquetées « fonction de soutien ». Elles pointent du haut du sablier vers le bas.]

La fonction de soutien des organismes centraux permet de garantir que les ministères, les organismes et les ministres suivent ce cycle de façon linéaire afin d'assurer un processus décisionnel efficace.

[Des flèches apparaissent à gauche, étiquetées « fonction de remise en question ». Elles pointent du bas du sablier vers le haut.]

La fonction de remise en question, quant à elle, garantit que chaque étape a été réalisée avant de passer à la suivante.

La question qui se pose pour ce type de modèle classique est : pouvons-nous avancer plus rapidement et suivre un problème à travers toutes les étapes du processus politique?

En règle générale, nous divisons la politique en équipes ou en ateliers, soit : la recherche, la politique, la prise de décisions, la mise en œuvre et l'évaluation.

Mais l'environnement actuel exige une prise de décisions plus rapide, un processus plus itératif et agile, et une politique publique plus ouverte. Aujourd'hui, les spécialistes de la politique doivent gérer les attentes accrues du public, la plus grande diversité et inclusion des points de vue, la rapidité et le volume de l'information ainsi que la baisse de la confiance à l'égard des institutions et du gouvernement.

À cela s'ajoutent le gouvernement ouvert, la collaboration et les nouveaux partenariats ainsi que le besoin d'apprentissage continu, ce qui rend plus difficile le travail d'élaboration des politiques.

Il arrive donc que le modèle du sablier soit trop lent, trop compartimenté ou trop rigide et qu'il doive évoluer.

[Un nouveau diagramme montre une paire de lunettes avec des personnes dans les lentilles. Les étapes de la politique s'assoient autour de la monture. De petites flèches vont des étapes de la politique vers les gens. Au niveau du pont des lunettes, un cercle s'affiche avec les mots : « Personnes, données probantes et résultats ».]

Voici un modèle plus intégré qui contient les mêmes éléments. Il donne une place plus centrale aux utilisateurs et aux personnes, ce qui souligne l'importance des preuves et nous encourage à voir la politique comme un tout intégré plutôt que comme une série d'étapes compartimentées.

Bâtissons ce nouveau modèle de politique intégrée.

[Le diagramme complet disparaît, et seul le cercle central apparaît. Au fur et à mesure que la narratrice les nomme, chaque élément réapparaît.]

Commençons par ce que nous estimons être très important : les personnes, les données probantes et les résultats. les personnes, les preuves et les résultats.

Lorsqu'il est question de personnes, nous faisons référence aux personnes que nous servons, qui sont la raison d'être du gouvernement, ainsi qu'aux personnes avec lesquelles nous devons travailler à l'intérieur et à l'extérieur du gouvernement.

Pour promouvoir l'intérêt public et assurer la crédibilité de notre travail en tant que fonctionnaires, nous devons avoir recours et nous fier à des données probantes. preuves.

En ce qui concerne les résultats, pour offrir de la valeur aux Canadiens et demeurer pertinents à leurs yeux, nous devons nous concentrer sur le bien collectif que nous essayons d'atteindre.

Ajoutons maintenant les six fonctions :

  • Conseils
  • Conception et planification
  • Options stratégiques de politique
  • Recherche et analyse
  • Évaluation
  • Mise en œuvre et surveillance

Ces boucles d'apprentissage font référence à ce que vous mettez à l'essai et apprenez dans votre fonction ainsi qu'à ce que vous apprenez et tirez des autres fonctions.

Les deux points de décision, commencer et approuver, renvoient au gouvernement actuel ou au niveau ministériel.

[Un bouton d'alimentation intitulé « Déclenchement » et un crochet intitulé « Approbation » apparaissent au-dessus et au-dessous du cercle « Personnes, données probantes et résultats ».]

Nous pouvons considérer que les trois fonctions de gauche correspondent à l'élaboration des politiques. Ces fonctions sont la recherche et l'analyse; les options; et les conseils.

Les trois fonctions de droite correspondent à l'exécution des politiques. Il s'agit de la conception et de la planification; de la mise en œuvre et de la surveillance; et de l'évaluation.

Ajoutons maintenant des flèches pour nous rappeler que nous mobilisons en permanence les personnes que nous servons (les utilisateurs et les citoyens) et les personnes avec qui nous travaillons (nos collègues et nos partenaires).

La mobilisation n'est pas qu'une seule étape; elle se produit tout au long du processus.

L'élément qui vient compléter ce nouveau modèle est une paire de lunettes, qui rappelle qu'il faut regarder vers l'intérieur pour voir les personnes, les preuves et les résultats; regarder vers l'extérieur pour se connecter au contexte plus large; et enfin observer les diverses fonctions politiques et tirer parti des apprentissages et des connaissances.

Voyons un exemple de ce nouveau modèle à l'œuvre.

Dans ce premier exemple, nous illustrons l'importance des liens d'interdépendance et de l'élimination du cloisonnement entre les fonctions.

[Des lignes pointillées apparaissent entre les étapes de la politique encerclant les lunettes.]

Si vous formulez des options de politique, vous devez savoir ce qui a été fait auparavant et si cela a été efficace, ce qui est lié à la fonction d'évaluation.

Supposons que votre organisation ait fait approuver une nouvelle politique…

La politique requiert de nouveaux fonds, mais au cours du processus budgétaire, seul un financement partiel a été fourni.

Par conséquent, votre organisation ne peut pas réaliser la pleine intention politique.

Dans ce cas, le Ministère pourrait vouloir revenir à l'étape des conseils et faire l'une des deux choses suivantes : créer un dossier plus convaincant et réessayer d'obtenir du financement à partir de là, ou bien réduire la portée ou réviser l'intention politique et obtenir l'approbation.

En reprenant l'analogie des lunettes, nous devons maintenant réunir les deux moitiés du cycle de politique : l'élaboration des politiques et l'exécution des politiques.

Si une politique est bien conçue et bien élaborée, mais qu'elle ne peut pas être rendue opérationnelle, elle aura de mauvais résultats.

Alors, que faire?

Si vous élaborez une politique ou donnez des conseils, entrez en contact avec les responsables de l'exécution pour vous assurer que la mise en œuvre est réalisable.

Il s'agit d'une occasion pour ceux qui travaillent sur l'exécution des politiques d'envisager également l'aspect de l'élaboration des politiques.

La politique peut être parfaitement exécutée, mais si elle est mal comprise, elle aura de mauvais résultats.

Si vous vous trouvez du côté de l'exécution, voici certaines choses que vous pouvez faire :

Posez-vous les questions suivantes : est-ce que je comprends bien l'intention politique? Ce que j'exécute et la manière dont je le fais répondent-ils à l'objectif de la politique? Quelles sont les connaissances que j'acquiers et qui pourraient être transmises aux personnes chargées de l'élaboration de la politique?

Que vous travailliez du côté de l'élaboration ou de l'exécution des politiques, nous voulons souligner que nous exerçons tous une certaine influence en tant que spécialistes des politiques.

Chaque analyste peut se montrer curieux, poser des questions et communiquer avec ses collègues durant le cycle de politique.

Vous pouvez dire : « J'ai vu votre groupe sur l'organigramme; je pense que nous travaillons sur différentes parties du processus politique. J'aimerais beaucoup entrer en contact avec vous et en savoir un peu plus sur votre travail. »

Et enfin, n'oubliez pas de mettre vos « lunettes politiques » pour :

Regarder vers l'intérieur, en ne perdant pas de vue les éléments centraux : les personnes, les preuves et les résultats.

Regarder vers l'extérieur afin de vous connecter à la vue d'ensemble et au contexte plus large.

Observer les autres fonctions politiques afin de les intégrer et de les lier les unes aux autres.

[Le logo de l'EFPC apparaît, et son livre se ferme. Du texte s'affiche : « canada.ca/ecole ».]

[Le logo du gouvernement du Canada s'affiche, puis s'estompe et devient noir.]

Liens connexes


Date de modification :