Sélection de la langue

Recherche

Vidéo : Reconnaissance territoriale

Description

Apprenez-en sur la signification de la reconnaissance territoriale et comment pratiquer ce rituel rassembleur.

Durée : 00:02:19
Publié : 31 mai 2022
Code : IRA1-V42


Lecture en cours

Reconnaissance territoriale

Transcription | Visionner sur YouTube

Transcription

Transcription : Reconnaissance territoriale

La reconnaissance territoriale, c'est non seulement un acte favorisant la réconciliation, mais bien plus encore.

  • C'est une façon d'honorer la terre et la présence autochtone qui remonte à plusieurs milliers d'années.
  • C'est une façon de réparer les séquelles laissées par le colonialisme et ses conséquences dramatiques, et de faire preuve de respect.
  • C'est un rappel important que la gouvernance autochtone existe et qu'elle est légitime.
  • C'est un geste simple qui permet de favoriser des relations saines et justes.

Montrez l'exemple en faisant une reconnaissance territoriale au début d'un événement officiel ou d'une réunion informelle, que ce soit en mode virtuel ou en présentiel.
Comment ?

  • Commencez par identifier le territoire où vous vous situez.
  • Mentionnez toutes les nations autochtones qui se trouvent sur le territoire.
  • Respectez les préférences culturelles de tous :
    • pour les Premières Nations, utilisez l'expression « territoire traditionnel ou ancestral » ;
    • pour les Métis, utilisez le mot « territoire »;
    • pour les Inuits, la reconnaissance du territoire n'est pas pratiquée.

Consultez des ressources locales pour connaître les communautés autochtones présentes, les protocoles à suivre et les traités en vigueur dans votre région.

Rendez la reconnaissance significative. Au-delà des mots, ce sont les sentiments et l'intention véritable qui ont le plus d'importance.

Voici un exemple personnalisé :

« Mon nom est Jeannette Proulx et la terre sur laquelle je me trouve c'est le territoire traditionnel non cédé du peuple algonquin Anishnaabeg. Aujourd'hui, cette région s'appelle Ottawa. À votre tour, où que vous soyez aujourd'hui, je vous invite à réfléchir à la présence, passée et actuelle, des peuples autochtones qui habitent les terres où vous vous situez. »

Pour adhérer sincèrement à la pratique de reconnaissance du territoire, il faut réfléchir à ce qui est survenu dans le passé et aux changements qui peuvent être apportés à l'avenir afin de faire avancer le processus de réconciliation.

Pour en savoir plus, consultez la page Apprentissage autochtone du site Web de l'École de la fonction publique du Canada.

Liens connexes


Date de modification :